Tourisme - Français

Immagine bandiera francese

  • Viareggio

Les plages de sable fin et doré, les darses, les pinèdes étendues, les magasins élégants qui donnent sur les longues avenues ornées de palmiers et de lauriers roses font de Viareggio la “Perle de la Mer Tyrrhénienne”. La ville s’étend le long du splendide littoral de la Versilia délimitée, au sud, par le canal Burlamacca qui a donné son nom au mannequin qui personnalise Carnaval et, au nord, par la Fossa dell’Abate qui la sépare du Lido de Camaiore. Son nom dérive de “Castrum de via Regia”, une fortification aux imposantes dimensions que les Lucquois et les Génois, alliés contre Pise, édifièrent en 1172 aux abords de la mer pour défendre la côte et le territoire environnant.

  • Comme Arriver

On peut se rendre facilement à Viareggio, de part sa situation centrale, à partir des plus importantes villes de Toscane ou d’Italie grâce à l’important réseau autoroutier et ferroviaire qui dessert la ville et à la proximité de deux aéroports internationaux. En voiture - Route Nationale 1 Aurelia (Rome-Vintimille). Autoroutes - En venant du sud: l’A1 (Autoroute du Soleil) jusqu’à Florence, puis l’A11 (Florence/Mer) jusqu’à la sortie de Viareggio; l’A12 (Gènes-Rosignano) jusqu’à la sortie de Viareggio; En venant du nord: l’A1 (Autoroute du Soleil) jusqu’à Parme, puis l’A15 (Autoroute de la Cisa) jusqu’à Santo Stefano Magra, et enfin l’A12 (Gènes-Rosignano) jusqu’à la sortie de Viareggio; En train - Lignes: Vintimille-Turin-Gène-Pise-Rome; Milan-Livourne; Viareggio-Lucques-Montecatini-Pistoia-Prato -Florence. Pour chacune de ces lignes, la gare d’arrivée est toujours celle de Viareggio. En avion - On peut facilement se rendre à Viareggio à partir de l’aéroport G. Galilei de Pise (22 km) et notamment grâce aux transports publics qui le desservent, il en est de même pour l’aéroport A. Vespucci de Florence (95 km). - En bateau - Le port touristique de Viareggio est l’un des plus équipés d’Italie.

  • Events

Le Carnaval de Viareggio est l’une des plus belles fêtes de la tradition populaire et du folklore italien et il bénéficie aussi d’une renommée mondiale. Il naît en 1873 avec un défilé de masques sur le Via Regia. Les premiers chars décorés, faits de bois et de tissus, défilèrent sur les boulevards longeant la mer dès 1921. Majestueux et grands, comme on peut les admirer aujourd’hui, ils le sont devenus grâce à l’introduction du papier mâché qui les a rendus légers et facilement manœuvrables. En 1931, Uberto Bonetti, peintre de Viareggio, conceptualisa Burlamacco qui devint le mannequin officiel du Carnaval. Le siège où sont construits les chars se trouve à la Citadelle du Carnaval inaugurée en 2001. Il s’agit d’une structure polyvalente composée de seize ateliers et d’un édifice qui accueille l’école de papier mâché et le musée du carnaval. Durant les mois d’été, la merveilleuse place de Viareggio devient un théâtre à ciel ouvert et un lieu où se déroulent d’importants évènements comme le Festival Teatro Canzone, dédié à Giorgio Gaber, et la rétrospective Cittadella Jazz & More, qui accueille des artistes célèbres. Pendant l’été a lieu également la remise du prix Premio Letterario Viareggio-Rèpaci, l’un des plus prestigieux et enviés prix littéraires italiens.

Tous les deux ans, Viareggio organise le Premio Internazionale Artiglio, qui commémore les gestes accomplis par les Scaphandriers de l’Artiglio, les seuls en mesure de travailler, à la fin des années 1920, à une profondeur de plus de 130 mètres au milieu de l’Océan Atlantique. Et enfin, le Festival Europacinema (Festival du Film Européen) est le grand rendez-vous du Cinéma Européen. Pendant la rétrospective, des films d’auteurs sont projetés et des débats sont organisés avec la présence de réalisateurs et d’acteurs.

  • La Mer...

Les vastes dimensions de la plage de Viareggio, le sable doux et très fin et la légère inclinaison du fond de la mer sont idéaux pour la balnéation. L’ouverture des premiers bains remonte à 1828. Le “Nereo” et le “Dori” ont été les deux premiers établissements balnéaires d’Italie, permettant la balnéation aux hommes et aux femmes de façon rigoureusement séparée.

Au moment de l’unité de l’Italie, deux nouveaux établissements balnéaires ouvrirent, le “Nettuno” et le “Balena”. Au début du XXe siècle, Viareggio, qui, entre temps, s’était parallèlement développée, devint l’un des lieux de villégiature privilégiés des aristocrates. Aujourd’hui, les plages sont très bien équipées et sont en mesure de satisfaire les diverses exigences des touristes. Les établissements balnéaires, qui sont dorénavant très nombreux, s’occupent de l’entretien de la plage qui leur a été attribuée et l’ont agrémentée de services tels que piscines, bars, restaurants et différentes structures sportives.

  • Abordage

Les plus prestigieux yachts qui sillonnent les mers du monde entier ont été lancés des chantiers de Viareggio. C’est pourquoi sur les quais des darses de Viareggio séjournent de nombreux bateaux de plaisance. Le port fut inauguré en 1913 par le roi Victor Emmanuel III et depuis lors il n’a cessé de s’agrandir pour atteindre sa taille actuelle, qui permet l’accostage de 1.000 bateaux de plaisance. Les services de prestige et la technologie d’avant-garde rendent l’accostage à Viareggio parmi les plus enviés de la Méditerranée.

  • Hospitalité

À Viareggio, il y a de nombreux hôtels historiques de prestige remarquable, dont certains ont été restaurés récemment. Le large éventail des structures d’accueil (hôtels allant de 1 à 4 étoiles, résidences, B&B, maisons de vacances et camping) réussit à satisfaire toutes les exigences du tourisme individuel, familial et organisé. De plus, le doux climat qui caractérise la ville, à chaque saison, permet d’accueillir tous types de meetings ou de congrès au sein du Versilia Centro Congressi ou des nombreuses structures hôtelières.

De nombreux locaux permettent d’offrir une restauration qui sera en mesure de satisfaire tous les goûts et toutes les exigences: des grands restaurants, recensés dans les guides gastronomiques les plus renommés, aux pizzerias et trattorias caractéristiques. Lors des nombreuses fêtes, organisées plus particulièrement en été, on peut goûter la cuisine typique de Viareggio, dont le poisson est la vedette et le “cacciucco”, célèbre soupe de poisson, le souverain incontesté de la table.

Beaucoup de stylistes italiens ont ouvert d’élégantes boutiques, en particulier le long de la Promenade; mais les magasins autour du “Piazzone” sont eux aussi caractéristiques: ils se situent en effet au coeur d’une vaste zone piétonnière au centre de la ville, où se trouve le marché centrale. En plus des nombreux petits marchés de quartier hebdomadaires très fréquentés, se tient chaque mois le marché de l’artisanat, où on peut trouver, entres autres, des objets en papier mâché produits par les réalisateurs des chars du Carnaval.